Night on the city - Paolo Fresu

Night on the city - Paolo Fresu

Le Paris Jazz Festival du Parc Floral va débuter samedi 7 juin pour deux mois d’excellents concerts tous les week-ends.
Un bon plan pour écouter de la bonne musique pas cher (entrée 5,50 €, il existe aussi un pass à 20 €) dans un cadre agréable quel que soit le profil : écoute religieuse assis sous le chapiteau, pique-nique entre amis sur l’herbe, visite des jardins fleuris en famille.

J’aime particulièrement la programmation de cette année. Je vais donc profiter de l’occasion pour vous faire écouter quelques morceaux d’artistes programmés lors des prochains week-ends.

Pour commencer, un avant-goût du premier et seul soir (car tous les autres concerts se déroulent en après-midi) avec un morceau de Paolo Fresu : Notti Eluse Attese Deluse.
Le morceau date un peu puisque le disque est sorti en 1995. Mais on y retrouve le style caractéristique de ce quintet qui a vu un bon nombre d’albums se succéder par la suite.
Tout est dans la douceur, chaque instrument contribue à cette ambiance feutrée, des balais à la batterie, à la trompette bouchée (qui n’est pas sans rappeler Miles Davis). Le nom de l’album donne le ton : Night on the city.
Le romantisme italien en action.

La mélodie est belle avec un partage des voix entre le saxophone ténor et la trompette à l’unison sur l’exposé du premier thème.
Une entrée en douceur dans les solos avec la contrebasse d’Attilio Zanchi pour enchaîner sur le saxo de Tino Tracana : un son tout en maîtrise à la Mark Turner, avec des aigüs sans accroc, dans la continuité du phrasé et quelques jolies notes tenues bien choisies.

On sent les années de jeu en commun de ce groupe dans l’exposé du thème de fin dans lequel les notes sont réparties entre le saxophone et la trompette non plus à l’unison mais en alterné. Un début de phrase au saxo va se finir à la tompette ou un début à l’unison laisse place à des nappes de trompette sur une fin de phrase au saxophone.
On se demande parfois si l’exposé de ce thème est improvisé ou écrit à l’avance.
Une entente parfaite pour un morceau à écouter les yeux fermés pour se reposer d’une longue journée de travail.

————————————————
Titre : Notti Eluse E Attese Deluse
Artiste : Paolo Fresu Quintet
Album : Night on the City
Label: Universal Distribution
Durée : 4’51
Année : 1995
Musiciens :
Attilio Zanchi : contrebasse
Ettore Fioravanti : batterie
Roberto Cipelli : piano
Tino Tracanna : saxophone ténor
Paolo Fresu : trompette

Enregistré à Bip’s Studio (Milan, Italy) le 4 mai 1994.