The-View-From-Here

The View From Here

Dimanche prochain, ce sera au tour de Kyle Eastwood de monter sur la scène du Parc Floral de Paris.
A cette occasion, je vous propose d’écouter mon morceau préféré de son dernier album « The view from here » : « From Rio to Havana ».

Le titre du morceau « From Rio to Havana » annonce un début dans une ambiance plutôt brésilienne avec une introduction sur un ostinato de piano par Andrew McCormack, qui sera le fil rouge du morceau, rejoint par la basse de Kyle Eastwood et la batterie de Martyn Kaine.

From Rio to Havana by Kyle Eastwood on Grooveshark

Le thème est joué par Graeme Blevins au saxophone ténor et Quentin Collins à la trompette, entièrement à l’unisson. Il est composé de 3 phases distinctes de 16 mesures chacune :
- le 1er thème (thème A à 0:32) rompt avec l’ostinato, sur des harmonies différentes, et se termine sur 2 notes harmonisées entre le saxophone et la trompette (les seules qui ne sont pas à l’unisson, à 0:49)
- le 2e (thème B à 0:54) retrouve l’ostinato de piano
- tandis que dans le 3e (thème C à 1:14), le piano laisse la place aux phrases de basse et aux ponctuations de la batterie.

Comme la semaine dernière avec Tino Traccana, cette fois c’est Graeme Blevins qui nous offre un magnifique solo de saxophone ténor plein de maîtrise.
On reconnaît les enchaînements des harmonies des thèmes A et B :
1:36 -> 1:57 : thème A
1:57 -> 2:17 : thème B
2:17 -> 2:38 : thème A
2:38 -> 2:59 : thème B

Le solo de trompette de Quentin Collins reste lui uniquement sur le C et enchaîne les cycles de 8 mesures ponctués par la batterie à chaque fin de cycle.
2:59 -> 4:32 (9 cycles de 8 mesures au total)

L’exposé des deux premiers thèmes revient ensuite, toujours à l’unisson.
Par contre, le C n’est plus le même (5:13), le précédent motif a été remplacé par un nouveau joué deux fois, sur la même harmonie mais composé de phrases encore plus rythmiques et courtes que précédemment.

Le piano ne reste pas sur l’ostinato comme on aurait pu s’y attendre pour une fin de morceau mais commence à prendre un style plutôt cubain. Nous arrivons visiblement à la fin du voyage : Havana.
J’aime particulièrement l’arrangement ce dernier thème :
- 8 premières mesures : exposé de la phrase brute
- 8 mesures suivantes : ajout d’une réponse en milieu de phrase à l’unisson
- 8 suivantes : la réponse est harmonisée
- 8 dernières mesures : conclusion avec la dernière phrase jouée à l’octave supérieure la 2e fois (ça c’est une bonne indication de fin de morceau)

Le tout forme un morceau extrêmement efficace, assez simple, pas trop long (juste le temps de deux solos), rythmé et entraînant avec cet ostinato et un thème confectionné en enchaînement de phrases courtes qui participent à l’aspect rythmique du morceau.

Rendez-vous donc dimanche 15 juin au Parc Floral pour écouter ce groupe (Martyn Kaine sera remplacé par Ernesto Simpson).
Le concert commence à 15h30 mais il y a un autre concert à 13h30 qui s’annonce très bien vu les membres du groupe : Eric Séva, Jean-Philippe Viret et Michel Godard. Un trio donnant la part belle aux graves (saxophone basse, contrebasse, tuba). ce sont trois très grands musiciens français qui adorent les belles mélodies donc je suis certain que cela promet également un excellent concert.

————————————————
Titre : From Rio to Havana
Artiste : Kyle Eastwood
Album : The view from here
Label: Jazz Village / Harmonia Mundi
Durée : 6’02
Année : 2013

Musiciens :
Kyle Eastwood : contrebasse, basse électrique
Martyn Kaine : batterie
Andrew McCormack : piano
Graeme Blevins : saxophone ténor
Quentin Collins : trompette

Enregistré aux Studios La Buissonne (par Gérard de Haro) en septembre 2012.