Xenophonia - Bojan Z

Xenophonia - Bojan Z

La semaine dernière, je mentionnais Bojan Z comme ayant joué avec Sebastian Rochford, membre de l’étonnant quartet Sons of Kemet.
C’est donc dans cette continuité que je vous propose aujourd’hui d’écouter un morceau de Bojan Z (Zulfikarpašić de son nom complet) qui m’a marqué rien qu’avec son introduction : Biggus D. Un régal !

Accompagné, en trio, de Rémi Vignolo et Ari Hoenig, Bojan Z passe du piano au fender Rhodes. En live, il a le piano à gauche et le fender à droite. C’est impressionnant de virtuosité.

Ce morceau enchaîne différentes ambiances, toujours rythmées. Une symbiose entre les musiciens leur permet d’instaurer une atmosphère dansante avec des riffs entraînants et des parties d’improvisation collective (2:45) pendant lesquelles les repères s’emballent.

Mon passage préféré correspond à la fin de cette impro collective, lorsque les instruments jouent sur les ostinatos rythmiques en nous faisant perdre pied jusqu’à ce cri d’Ari Hoenig (5:38). On est totalement sorti du contexte et pourtant, ils arrivent à nous servir à nouveau ce thème d’intro que l’on savoure avec un plaisir intense ! Écoutez le son et les ponctuations de la batterie sur cette phrase, c’est sublime.

Biggus D by Bojan Z on Grooveshark

————————-
Titre : Biggus D
Artiste : Bojan Z
Album : Xenophonia
Label : Label Bleu
Durée : 7’21
Année : 2006

Musiciens :
Rémi Vignolo : contrebasse
Ari Hoenig : batterie
Bojan Zulfikarpašić : piano, fender rhodes, xenophone

Enregistrer au Studio Recall (Pompignan, France), juillet 2005
Mixé à l’Atomic Valve Design Desk (DVDD Studio Boxson, Paris), janvier et février 2006, par Philippe Gaillot
Masterisé au Dyam, Paris, par Raphaël Jonin